Littérature     Essais 

Foyer à ciel ouvert de littérature contemporaine européenne

Présentation    Textes    Livres    Presse    Archives    Proposer    Contact

Fil littérature : 

Fil littérature (RSS 2)

Jean Figerou : Hourquette d’Ancizan

28/03/2007

On est pittoresque. Tout à l’heure on était que des brebis galeuses maintenant on est pittoresque comme un dépliant touristique et bientôt on sera exotique comme un cul caraïbe vahiné dans leur réserve. On est l’indigène de service à l’étal. Ils vont nous planter trois plumes dans le cul, nous mastiquer des tatouages de serpent, nous faire manger des chenilles, nous broder des jupettes en raphia à l’ouvroir et nous faire danser à la nègre les jours de pluie ces saloperies de fonctionnaires gradés.

Tout en gravissant avec peine la hourquette d’Ancizan (col de montagne), forcé de compléter par quelque cochonnaille le régime démobilisant qu’on lui a prescrit — vraiment toutes ces saloperies-là de végétaux, ça ne vous nourrit pas un homme —, un berger pyrénéen sexagénaire évoque sa situation difficile, les fonctionnaires du ministère, l’ours slovène, l’immigration, et la splendeur de ses bêtes ensonnaillées qui paquent sur le pla.

Drôle, franc, bagarreur, lumineux, le texte est livré en 2 épisodes paraissant tous deux aujourd’hui, et suivi d’un lexique de haut gascon (paquer = paître ; pla = plateau).

Jean Figerou : Hourquette d’Ancizan

Suivre l'actualité de Hache/littérature


Liens

Hache Essais
 

© Hache et les auteurs sauf mention contraire - Flux RSS : Littérature | Essais
Paysage 872 : Cochons sauvages, Corse (2009).