Littérature     Essais 

Foyer à ciel ouvert de littérature contemporaine européenne

Présentation    Textes    Livres    Presse    Archives    Proposer    Contact

Fil littérature : 

Fil littérature (RSS 2)

« Le Dit du temps haut », de Jean Figerou

Lundi 24 septembre 2007

Le soleil se lève comme une honte dans la vallée.

Figerou fait parfois, devant la beauté, s’abîmer la pensée ; soit elle se rompt à force de tension, et bat la campagne, soit elle s’humilie et se replie sur elle-même et se contredit ou se répète. Il nous fait justement le coup à force de sublime en commençant ce texte qui met fin, provisoirement en tout cas, à son cycle pyrénéen, avant de poser la question : « Où ? La plaine pollue l’âme de ses miasmes, la montagne étire trop l’âme vers l’éther. Où vais-je me poser ? » et d’y répondre. L’odeur douce de l’aimée absente accompagne.

« Le Dit du temps haut », de Jean Figerou

 

© Hache et les auteurs sauf mention contraire - Flux RSS : Littérature | Essais
Paysage 144 : Grisons, Suisse (2006).